« On n'hérite pas de la terre de nos parents,
on ne fait que l'emprunter à nos enfants » St Exupéry.
villevaude demain

 

  • Dans le cadre de la semaine Nationale:« Réduisons nos Déchets » Notre association vous propose de voir ou revoir le Film documentaire Demain le 25 novembre à 17 h en salle en mairie.


  • Nous donnons rendez-vous aux courageux pour planter de nouveaux fruitiers au Verger pédagogique du GRIMPET courant novembre.

 

Tous les arrêtés d'exploitations et d'autorisations ont été émis par la préfecture.

La destruction du Bois Gratuel peut commencer avec sa cohorte d'espèces animales et végétales qui vont disparaitre au nom de l'intérêt national.

Nous rappelons amis Villevaudéens que le Bois Gratuel n'est que le début d'une exploitation à ciel ouvert et avec tirs de mine vers le coeur de notre village. Le pont en construction n'est que le prélude à cette avancée inexorable.

 

______________________________________

La demande d'autorisation de défrichement du Bois Gratuel est mise en consultation du public du mardi 18 avril au jeudi 18 mai 2017 dans le cadre de l'extension d'autorisation de carrière de gypse.

Vous pouvez consulter le dossier correspondant et consigner vos observations uniquement sur le site internet des services de l'Etat :

www.seine-et-marne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-et-cadre-de-vie/Foret/Consultations-publiques

 


Ce que Placoplâtre ne vous dit pas…

Vous avez tous reçu à votre domicile un document de Placoplatre vantant le projet d’extension de l’exploitation du gypse à ciel ouvert sur la commune de Villevaudé.

En dépit de l’opposition des habitants lors des enquêtes  publiques, le projet a été validé par le préfet le 17 mars alors qu’il entraîne un grand nombre de nuisances, risques et dégâts divers pour la population et l'environnement, largement sous-estimés par la société Placoplâtre :

1- la destruction pendant des dizaines d'années de  sites de reproduction d'espèces animales et végétales dont certaines rares et remarquables

2- le tarissement précoce des nappes phréatiques et des sources naturelles ayant des incidences aussi sur le bâti

3- la génération de poussières et l'altération de la qualité de l’air

4- le bruit et la fragilisation des habitations de proximité, générés par les tirs de mines

5- l’incertitude quant à la nature des remblais d’origine externe

6- la dépréciation immobilière liée à la dégradation de la qualité du cadre de vie et aux nuisances

7 - la construction d'un pont qui assurera la liaison avec les futures zones d'extraction Bois Grivet, bois de Montjay et ainsi de suite, soit à terme un tiers de la commune appelé à être exploité à ciel ouvert.....

L'association « Villevaudé Demain » a décidé de contester en justice les modalités de ce projet d’exploitation à ciel ouvert et au tir de mine sur le bois Gratuel .

L'association « Villevaudé Demain » a en effet pour but la protection, la mise en valeur et la défense de l’environnement sur la commune de Villevaudé et les communes environnantes.

Pour ce faire, l’association a décidé de faire appel à un cabinet d’avocats spécialisés.

Votre soutien moral nous est précieux et nécessaire mais ne saurait suffire. Le budget modeste de notre association ne permet pas de couvrir l’intégralité des frais de justice afférents et c’est pourquoi nous sollicitons votre aide par un appel aux dons. Comme pour toute opération de ce type, votre don sera défiscalisé à hauteur de 66% (20 € de don ne reviennent qu’à 6.80 €).

Ne pensez surtout pas que la cause est perdue d’avance en vertu de la disproportion du rapport de force ! Rappelez-vous que c'est  en s’affranchissant de cette fatalité que

« Villevaudé Demain » et le collectif « Sauvons la Dhuis » ont réussi à préserver l’existence de la Dhuis contre l'appétit de Placoplatre.

Les membres de l’association « Villevaudé Demain » sont à votre disposition pour répondre à vos éventuelles questions et se tiennent à l’écoute de vos suggestions car ce combat est l’affaire de tous.

 

NOUS COMPTONS SUR VOTRE SOUTIEN !!

 

Le 17 mars l'arrêté n°2017/DCSE/M/003 autorise l'extension à ciel ouvert sur Villevaudé aux Mazarins et le Bois Gratuel.

 

Le 3 mars 2017 l'arrêté n°2017 DRIEE 012 autorise une dérogation à l'interterdiction d'atteinte aux espèces protégées dans le cadre du projet d'extension de la carrière de gype à ciel ouvert du Bois Gratuel.

Le 17 janvier 2017 l'arrêté n°DCSE URBA 001 de déclaration de projet portant sur l'intérêt général de l'exploitation du gypse sur le territoire de la commune de Villevaudé et sur la mise en compatibilité du plan d'occupation des sols de la commune de Villevaudé a été émis par la préfecture.

 

 


Merci à tous de votre participation active.

 

 

___________________________________________

 

 

Nouvelle ENQUETE PUBLIQUE de mise en conformité du POS avec le projet d’intérêt Général PIG

Le dossier de la nouvelle enquête publique est consultable en mairie à partir du 1er septembre jusqu'au 1er octobre 2016.

Son but est de mettre en conformité le POS de Villevaudé et le projet d’intérêt général PIG qui a fait l'objet de l'enquête publique du 13 juin au 12 juillet 2016.

 

Nous vous demandons une nouvelle fois d’émettre vos avis sur le registre d’enquête publique tout en formulant clairement si votre avis est négatif : En effet en 2015, l’enquêteur public n’avait pas retenu comme avis défavorable les mentions qui ne le précisaient pas textuellement.

Les effets néfastes de l’exploitation par tir de mine, les risques de mouvement de terrain  et les incidences sur les milieux naturels lors des deux précédentes enquêtes n'ont pas été retenus par l'autorité environnementale : Elle a statué par décision du 8 juillet 2016 à une dispense d’évaluation environnementale considérant que « la déclaration de projet relative à l’extension de la carrière de Gypse de la butte de l’Aulnay n’est pas susceptible d’avoir des incidences notables sur l’environnement et sur la santé humaine ».

VOS APPORTS ÉCRITS ET VOTRE PRÉSENCE LORS DES PERMANENCES SONT ESSENTIELS

NOUS VOUS DEMANDONS ENCORE UNE FOIS DE VOUS MOBILISER EN FORCE

PERMANENCES EN MAIRIE

Jeudi 1er septembre de 9 h à 12h

Samedi 10 septembre de 9 h à 12 h

Mercredi 14 septembre de 15 h à 18 h

Vendredi 23 septembre de 15 h à 18h

Samedi 1er octobre de 9 h à 12 h

_______________________________________________

ATTENTION NOUVEAU PIG SUR VILLEVAUDE

Une procédure de PIG a été mise en place par la préfecture du 77 sur Villevaudé Le Pin et pour Courtry. La consultation des dossiers peut être faite en mairie respective ou par accès suivant le lien http://www.seine-et-marne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-et-cadre-de-vie/ICPE-carrieres/PIG-Projet-d-interet-general.

Les remarques peuvent être formulées sur le registre mis à disposition en mairie du 13 juin au 12 juillet 2016.

Nous engageons chacun à en prendre connaissance et formuler en écho à la précédente enquête publique sur la demande d'exploitation des carrières ses réflexions.

Merci de votre participation

 


Nous voudrions remercier les plus de 400 personnes qui ont répondu à l'appel de notre manifestation, en date du 20 Juin dernier, pour exiger l'abandon définitif du projet d’exploitation du Fort de Vaujours et la sauvegarde du Bois Gratuel sur Villevaudé. Placoplatre, filiale du groupe Saint-Gobain est bien décidé à aller jusqu’au bout avec le soutien actif de tous les services de l’Etat Français.

 

 

Notre défilé sur la Nationale 3

le blocage de la Route Nationale 3

Vidéos de la manifestation :

Nous voudrions présenter nos excuses à ceux qui ont pu être pénalisés par cette action mais devant le jusqu’au-boutisme de Placoplatre et la complicité aveugle de tous les services de l’Etat, nous sommes désormais dans l’obligation de muscler nos actions. C’est la santé des travailleurs et des populations riveraines qui est en jeu.

Nous voudrions également remercier les maires et les élus de toutes appartenances politiques des villes de Courtry, Coubron, Villevaudé, le Pin, Claye-Souilly, Messy, Gressy, Mitry Mory et d’ailleurs d’être venu manifester à nos côtés.

La plainte que nous avons déposée, grâce aux centaines de donateurs qui nous ont soutenu, a été transférée au Parquet de Paris chargé des affaires de santé publique. Celle-ci sera bientôt amendée avec de nouveaux éléments. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des suites données.

http://sauvons.dhuis.fr/post/2015/04/28/Fort-de-Vaujours-%3A-la-plainte-a-%C3%A9t%C3%A9-d%C3%A9pos%C3%A9e

Pendant vos vacances, à l’abri des regards, avec la bénédiction du gouvernement, des ministères de l’environnement et de la défense, des préfectures du 77 et du 93, de l’Agence Régionale de Santé, de l’Autorité de sureté Nucléaire, Placoplatre va poursuivre la destruction des bâtiments et l’abattage des arbres du Fort de Vaujours.

Ces « travaux » sont réalisés par des sociétés sous-traitantes : Brunel Démolition, filiale du groupe Colas et Scandella-Paysage.

Suite à une visite dite « surprise » de l’Autorité de Sûreté Nucléaire du chantier démolition du Fort de Vaujours, un rapport a été délivré, le 6 juillet 2015, présentant un nombre important d’anomalies par rapport au protocole devant être mis en œuvre par Placoplatre :

  • Non mise en place effective des dispositifs de suivi environnemental et de surveillance des postes de travail ;
  • Manque de précision et de justification dans le protocole de suivi radiologique ;
  • Non installation d’un piézomètre à proximité de la zone prévue pour l’entreposage des déchets contaminés ;
  • Non Entreposage à l’abri des intempéries des gravats de démolition potentiellement contaminés ;
  • Manque de fiabilité du portique de détection pour le transport hors site de matériaux ;
  • Absence de synthèse des mesures de radioactivité réalisées ;
  • Gestion des anomalies et des incidents non opérationnelle ;
  • Déficience dans l’organisation générale de la radioprotection ;
  • Déficience dans l’affichage aux travailleurs des consignes de sécurité comme de ne pas boire ni manger sur le site.

Bien sûr, le rapport de l’ASN ne traite pas des autres risques liés aux pollutions chimiques, en métaux lourds et à la présence avérée de munitions non explosées de la seconde guerre mondiale.

Le rapport de l'ASN : http://blog.gagny-abbesses.info/public/Vaujours/CSS/ASN_Lettre_suites_inspection_11_juin_2015.pdf

Nous avons une pensée toute particulière pour ces travailleurs qui sont envoyés sur place au péril de leur santé…. Nous recommandons à la population par précaution de ne pas s’approcher du Fort de Vaujours, ni d’emprunter la promenade de la Dhuis de Coubron à Courtry.

__________________________________________________________________________________

L'enquête publique sur l’extension de l’exploitation Placoplatre et le devenir du Bois Gratuel, commune de Villevaudé, s'est achevée. Merci à celles et ceux qui se sont mobilisés.

rapporteur public qui a déclaré publiquement n'avoir refusé aucun dossier d'exploitation de toute sa longue carrière

___________________________________________________________________________________

A l’occasion d'une précédente actualité,  nous avions évoqué une enquête publique prochaine sur une demande d’exploitation par PLACO à ciel ouvert sur Villevaudé.

 

La demande d’exploitation concerne le Bois Gratuel, les Mazarins et sur Le Pin le Bois Comte pour une fin d’exploitation à ciel ouvert.

 

Cela signifie que le dossier concerne à 90 % Villevaudé et 50 ha sur la commune destinés à être extrait à ciel ouvert avec disparition totale du bois Gratuel et utilisation de tir de mines 2 fois par semaine pendant 25 ans (les 5 ans restant sont de la remise en état avec 11 000 000 m3 d’apports extérieurs).

Nous avons besoin de la motivation de chacun car il faut qu’un maximum de gens aillent mettre des remarques dans le registre des commissaires enquêteurs et dans les trois points : LE PIN, VILLEPARISIS et VILLEVAUDE.

La pétition http://www.change.org/BoisGratuel sera aussi annexée à l’enquête publique elle a dépassé les 5000 signataires.

 

Nous devons nous mobiliser pendant ce mois d’enquête, car les 30 années à venir vont ressentir les effets de cette exploitation.

 

Il faut nous exprimer clairement contre l’exploitation à ciel ouvert du bois Gratuel qui abrite 47 espèces protégées au niveau national, régional, européen sur les 147 présentes et contre  l’extraction en tir de mine.

 

En ce qui concerne le Bois Gratuel mis à part la protection de son milieu naturel avec des espèces très rares présentes, il faut demander le cavage pour créer un précédent pour les contraindre à faire la même chose quand ils seront à déposer la demande d’exploitation à ciel ouvert sur les Bois de Grivet, de Montjay et derrière l’école en allant vers ANNET. En ce qui concerne le tir de mine, l’impact va être très fort sur le hameau de VILLEVAUDE et du Poitou cette situation n’est tout simplement pas acceptable.

 

L’enquête publique démarre le 22 mai vous avez sans doute vu les affichages de l’arrêté préfectoral joint.

 

Pour certains vous avez déjà participés à une enquête publique mais ici le dossier est énorme plus de 2000 pages et ne peut être consulté qu’à partir du 22 mai et qui est aussi le premier jour du commissaire enquêteur à LE PIN ce qui ne laisse pas le temps matériel pour le lire sachant qu’on ne peut le lire en une fois il faut presque une semaine de lecture. Il est toutefois à la disposition du Public dès aujourd’hui en mairie de Villevaudé.

 

L’expression des habitants dans les registres est très importante.

 

___________________________________________________________

De nouvelles opérations sont en cours de préparation, nous vous tiendrons informé le moment venu…

Merci à toutes et à tous de votre soutien.

SIGNER LA PÉTITION pour la préservation du Bois Gratuel: http://www.change.org/BoisGratuel

SIGNER LA PÉTITION sur le Fort de Vaujours : https://www.change.org/p/pour-la-v%C3%A9rit%C3%A9-sur-la-radioactivit%C3%A9-et-les-pollutions-du-fort-de-vaujours

  • Villevaudé... Demain
  • Les Abbesses de Gagny-Chelles
  • Environnement 93
  • UNION DES FAMILLES LAÏQUES DE MARNE ET CHANTEREINE (UFAL)
  • Les Amis de Carnetin
  • AJT Rando
  • Marne et Gondoire à Vélo
  • Association de Défense de l'Environnement du Bois Fleuri (ADEBF)

Non au saccage du bois Gratuel.

Pétition à l’attention du Préfet de Seine-et-Marne

Nous demandons au Préfet de Seine-et-Marne d'interdire la destruction du bois Gratuel dans le cadre du nouveau projet d'exploitation de Placoplâtre. Ce bois est un milieu naturel riche situé à proximité du Fort de Vaujours et traversé par l'aqueduc de la Dhuis.

SIGNER LA PÉTITION pour la préservation du Bois Gratuel:http://www.change.org/BoisGratuel

Placoplâtre, filiale du groupe Saint-Gobain désire réaliser une nouvelle carrière à ciel ouvert pour extraction de gypse, en Seine-et-Marne sur la commune de Villevaudé au lieu-dit du Bois Gratuel.

Ce bois traversé par l’Aqueduc et la promenade de la Dhuis fait partie intégrante du corridor écologique ou trame verte qui relie la Seine Saint-Denis (93) et la Seine et Marne (77).

Villevaude_Gratuel_032013_02.jpg

03/03/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Une des mares naturelles du bois.

Comme tous les milieux naturels traversés par la Dhuis, il est essentiel aux échanges biologiques de l'Est Francilien.

N’ayant pu devenir propriétaire de la Dhuis grâce aux actions du Collectif « Sauvons la Dhuis » et à la force de la mobilisation citoyenne, Placoplâtre a décidé de présenter un projet d’exploitation à ciel ouvert. Ce qui viendrait anéantir la majeure partie du bois en venant s’appuyer sur la promenade de la Dhuis aménagée par la Région Ile de France pour le bien-être des populations.

SIGNER LA PÉTITION pour la préservation du Bois Gratuel:http://www.change.org/BoisGratuel

Nos précédentes actions ont ainsi été efficaces, mais le site et la trame verte n’en demeurent pas moins gravement menacés. Le bois Gratuel, parcouru par la Dhuis, est un élément charnière de la trame verte de l’Est Francilien.

Le bois Gratuel est une chênaie frênaie calcicole avec un nombre important d'espèces patrimoniales. Il héberge des orchidées sauvages typiques de ce type de milieu (Orchis Pourpre, Néottie Nid d'oiseau, Ophrys Mouche, Céphalanthère de Damas, Platanthère à deux feuilles…) ainsi qu'un milieu forestier diversifié (Cornouiller mâle, Camérisier, Néflier,…).

Montguichet_13042014_Ophrys_Mouche_01.jpg

Ophrys Mouche des lisières calcaires

Le bois Gratuel possède un réseau important de mares naturelles permettant la reproduction d'amphibiens et de batraciens rares protégés au niveau national (Triton Alpestre, Triton vulgaire, Triton palmé, Crapaud commun, Grenouille rousse, Grenouille agile.,…).

Villevaude_Gratuel_30032015_Triton_Alpestre_03w.jpg

30/03/2015 - Villevaudé - Bois Gratuel : Triton alpestre mâle (Ichthyosaura alpestris). Espéce protégée en France et particulièrement rare en Ile de France.

SIGNER LA PÉTITION pour la préservation du Bois Gratuel:http://www.change.org/BoisGratuel

Découvrez les espèces protégées qui se reproduisent dans les mares du Bois Gratuel : http://blog.gagny-abbesses.info/post/2015/04/01/Villevaud%C3%A9-%3A-Quelques-habitants-du-Bois-Gratuel

Le bois Gratuel héberge également des espèces rares protégées de chauves-souris (Grand Murin, Pipistrelle de Kuhl, Pipistrelle de Nathusius) protégées au niveau national.

Nous nous opposons donc avec la plus grande fermeté à la destruction du bois Gratuel et de tous les milieux naturels du massif de l’Aulnoye aussi bien en Seine-Saint-Denis (93) qu’en Seine-et-Marne (77).

S'il doit y avoir une exploitation du gypse, nous demandons que celle-ci soit réalisée de façon souterraine comme l’ont été toutes les nouvelles exploitations de ce type dans l’Ouest Francilien et notamment celles du Val d’Oise (95).

Il est essentiel que l’aqueduc de la Dhuis et les milieux naturels qui l'environnent soient préservés de toute forme de destruction.C'est par ce type d'exploitation souterraine, plus respectueuse de l'environnement et « parfaitement » maîtrisé par BP Placoplâtre que le bois de Bernouille (Coubron - 93), la réserve de Chelles (Coubron / Vaujours - 93), la forêt de Montmorency (Val d’Oise - 95), ainsi que la butte de Parisis (Cormeilles-en-Parisis -95) ont pu être sauvés de la destruction.

Exemple d'une carrière à ciel ouvert :

Villevaude_30102011_Lafarge_03.jpg

Au sujet de l’exploitation souterraine future de la Butte de Parisis à Cormeille-en-Parisis dans le Val d’Oise, un représentant de Placoplâtre a même déclaré dans la presse : « Nous savons exploiter en souterrain sans qu'il y ait de risque d'affaissement. Nous faisons exactement la même chose en forêt de Montmorency où, tous les jours, des gens se promènent et ramassent des champignons au-dessus des galeries sans même s'en apercevoir! ».

SIGNER LA PÉTITION pour la préservation du Bois Gratuel:http://www.change.org/BoisGratuel

Nous exigeons que les milieux naturels de l’Est Francilien soient traités avec le même respect que ceux de l’Ouest. Nous exigeons que la qualité de vie des habitants riverains du bois Gratuel et des usagers de la promenade de la Dhuis ne soit pas mise en cause par une aggravation des sources de pollution générées par ces exploitations. Il ne peut y avoir de discrimination d’un côté à l’autre de l’Ile de France.


Devant le jusqu'au-boutisme de Placoplâtre, le collectif Sauvons la Dhuis vous invite à manifester Samedi 17 Mai 2014 à 15h00, devant la plâtrière de Vaujours.

Aux portes de Paris, Placoplâtre souhaite mettre en œuvre une carrière de plâtre à ciel ouvert sur les terres de l'ancien Fort de Vaujours. Ce site, lieu d’expérimentation des détonateurs des armes nucléaires françaises de 1951 à 1997, est contaminé à Uranium, très probablement au Béryllium ainsi qu'en d'autres substances et matières particulièrement dangereuses dont des munitions non explosées de la seconde guerre mondiale.

Après des années à nier l'évidence, les services de l'état au travers l'Autorité du Sûreté Nucléaire (ASN) ont enfin reconnu le 15 Avril 2014 que le site était toujours contaminé à l'uranium. Malgré la reconnaissance officielle des contaminations radioactives du site, Placoplâtre a commencé sans tarder la destruction des bâtiments du Fort.

Sans protocole validé par les services de l'état, les destructions, commencées en toute discrétion depuis des semaines, sont réalisées par des travailleurs de la société sous-traitante "Brunel Démolition", entité du groupe Colas.

Ces travailleurs n'ont pas d'autres consignes que de porter de simples masques anti-poussières, d'illusoires dosimètres et d'asperger d'eau les débris comme s'ils détruisaient de simples constructions ordinaires. Ceci n'est vraiment pas un "protocole" de sécurité adapté pour un site présentant une telle dangerosité.

Ces démolitions sont réalisées sans tenir compte de l’uranium, du béryllium, de l’arsenic et de toutes les substances chimiques dangereuses connues et inconnues utilisées par le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) pour développer les détonateurs des bombes atomiques françaises, dont les expérimentations finales ont contaminé durablement l'environnement immédiat des populations du Sahara, de la Polynésie Française et d'ailleurs.

Nous vous invitons à nous rejoindre pour exiger l'abandon du projet insensé.

Le rendez-vous est fixé Samedi 17 Mai 2014, à 15h00, au 354 Rue de Meaux 93410 Vaujours, à l'entrée de l'usine.

Nous comptons sur vous très nombreux pour que la destruction du Fort de Vaujours cesse sur-le-champ et que ce projet surréaliste soit définitivement abandonné et cela dans les délais les plus brefs.

C'est la santé des travailleurs et des populations qui est en jeu par l'éclatement planifié de cette colline qui surplombe les villes de Vaujours, Courtry, Coubron et Villeparisis.

Nos vies valent elles moins que du plâtre ?

Afin de montrer votre indignation, nous vous invitons à porter ce jour-là un masque de protection contre les poussières.

Cette manifestation est avant tout une marche citoyenne et apolitique. Ainsi, nous demandons aux élus et membres de partis politiques souhaitant participer à cet événement de ne porter aucun signe distinctif et de n'envoyer aucun message à caractère politique.

Carrière Bois le Comte La Dhuys de Dampart au Raincy Les randonneurs sur l'acqueduc de la Dhuys Carrière Lafarge sur le plateau de Villevaudé carrière Lafarge Le Pin/Villevaudé Lettre de la mairie de Paris


Mentions légales - Réalisation : creation site web